jeudi 10 juillet 2014

Assemblée Générale mixte du 20 juillet 2014

Chers adhérents, chers amis

Déjà 4 ans que la tempête Xynthia a déchainé la mer et l’administration. Déjà 4 ans de combat pour la sécurité et les droits des sinistrés. Plus que jamais la lutte continue à Boyardville et La Perrotine ! Nous avons besoin de votre soutien !

Parmi nous, des sinistrés toujours dans le doute ! La menace de l’expropriation pèse encore sur quelques propriétaires excédés. L’Etat attaque certains malgré la construction à leurs frais de refuges certifiés conformes, imposés par l’Etat lui-même. D’autres doivent faire rehausser leur plancher de quelques centimètres pour pouvoir espérer sortir des zones d’expropriations, zones pourtant inexistantes légalement. Quand cessera l’acharnement ?

Où en sont les projets de défense contre la mer ? 4 ans et demi après la tempête, la procédure de déclaration d’intérêt général a enfin été lancée. Quels sont les détails techniques du projet de protection ? Quand seront lancés les travaux ? Comment les protections vont-elles être intégrées dans le réaménagement du village ? Exigeons des réponses !

Alors que les démolitions des maisons rachetées par l’état ont commencé, c’est à terme un tiers du village qui va être transformé en terrain vague avant la fin de l’année. 52 permis de démolir sont en cours d’exécution dont 12 condamnant des maisons classées, grâce au court-circuitage honteux de l’architecte des bâtiments de France.

Que va-t-il advenir à plus ou moins long terme de ces terrains ? herbes hautes ? parkings ? espaces verts ? campings ? Et dans 5, 10, 20 ans ? projets immobiliers ? parc d’attraction ? Comment peut-on travailler au réaménagement urbain du village alors qu’aucun avenir n’a été défini pour un tiers de sa superficie? Jamais nos villages n’ont été autant outragés !

Pour travailler sur toutes ces thématiques, à travers de multiples négociations et une quinzaine de procédures judiciaires en cours, l’Association pour la Sauvegarde du Site de Boyardville est l’outil des sinistrés, des habitants et des amoureux de nos villages. Travaillons tous ensemble pour que nos villages retrouvent leurs charmes et leur sérénité. Nous avons besoin de l’aide de tous pour continuer notre travail : adhérez !

Amicalement, le président, Henri GOMES

Ci-joint : convocation à l’assemblée générale, mandat, bulletin d’adhésion

Aucun commentaire:

Publier un commentaire